Quelle surface minimum pour construire un terrain de pickleball dans votre jardin ?

par | Avr 27, 2024 | MAISON

Le pickleball est un sport en plein essor qui combine des éléments du tennis, du badminton et du ping-pong. De nombreuses personnes souhaitent donc avoir leur propre terrain dans leur jardin pour profiter pleinement de ce loisir. Cependant, il est important de connaître la surface minimum nécessaire pour construire un terrain de pickleball chez soi.

Dans cet article, nous aborderons les dimensions requises pour un terrain de pickleball , ainsi que d’autres contraintes à prendre en compte lors de la conception de votre espace de jeu.

Quelles sont les dimensions d’un terrain de pickleball ?

Les dimensions officielles d’un terrain de pickleball sont de 6,10 mètres en largeur par 13,41 mètres en longueur. Ces mesures correspondent aux standards internationaux fixés par la Fédération Internationale de Pickleball (IFP). Il est également recommandé de prévoir une marge de sécurité autour du terrain pour éviter tout risque d’accident et faciliter le déplacement des joueurs :

  • Largeur totale : La largeur totale conseillée pour un terrain de pickleball est de 9,75 mètres. Cette mesure comprend les 6,10 mètres de largeur du terrain et une bordure d’environ 1,83 mètre de chaque côté pour un total de 3,65 mètres.
  • Longueur totale : La longueur totale recommandée est de 21,34 mètres. Ce chiffre inclut les 13,41 mètres de longueur du terrain et des marges d’environ 3,96 mètres derrière chaque ligne de fond pour un total de 7,92 mètres.

En tenant compte de ces recommandations, la surface minimale pour aménager un terrain de pickleball dans votre jardin est d’environ 208 m² (9,75m x 21,34m).

Sur le même sujet : surface minimum construction terrain padel

Contraintes et recommandations pour construire un terrain de pickleball chez soi

Sol plat et facile à creuser

Pour assurer le bon déroulement des parties et éviter tout risque de blessure, il est important que la surface sur laquelle sera construit le terrain soit parfaitement plane. Une légère pente peut être tolérée, mais elle ne doit pas excéder 1%, soit environ 10 cm sur une longueur de 10 mètres. De plus, le sol doit être facile à creuser afin de faciliter l’installation des poteaux et filets nécessaires au jeu.

Absence d’arbres qui gênent

L’emplacement choisi pour le terrain ne doit pas être encombré par des arbres ou autres obstacles susceptibles de gêner la pratique du pickleball. Il faut également prévoir suffisamment d’espace libre autour du terrain pour permettre aux joueurs de se déplacer sans contraintes. Pensez donc à élaguer les branches basses et couper les arbustes trop envahissants avant d’aménager le terrain.

Bonne luminosité

Une bonne luminosité est essentielle pour profiter pleinement de votre terrain de pickleball. Il est donc préférable de choisir un emplacement bien exposé, sans ombre portée importante causée par des arbres ou des bâtiments environnants. Pensez également à installer un éclairage adapté si vous souhaitez utiliser le terrain en soirée ou par temps couvert.

Quel type de revêtement choisir pour son terrain de pickleball ?

Plusieurs options s’offrent à vous en matière de revêtement pour votre terrain de pickleball :

  1. Gazon synthétique : Cette solution offre un bon compromis entre confort de jeu et facilité d’entretien. Le gazon synthétique imite l’apparence du gazon naturel tout en offrant une surface régulière et antidérapante. Il nécessite peu d’entretien et résiste bien aux intempéries.
  2. Enrobé : L’enrobé, également appelé bitume, est un revêtement de sol couramment utilisé pour aménager des terrains de sport en extérieur. Il est apprécié pour sa durabilité et sa capacité à drainer l’eau rapidement. Cependant, il peut être plus difficile de marcher dessus pendant longtemps, surtout sous la chaleur.
  3. Béton poreux : Le béton poreux est un matériau innovant qui offre une bonne adhérence et permet d’éviter les flaques d’eau grâce à ses propriétés drainantes. Il nécessite peu d’entretien et présente une longue durée de vie. Toutefois, cette option peut être coûteuse et moins confortable que le gazon synthétique.

Chaque type de revêtement présente ses avantages et inconvénients, c’est pourquoi il est important de peser soigneusement vos options et d’évaluer vos besoins avant de faire votre choix.

Penser à l’entretien du terrain

Enfin, n’oubliez pas que votre terrain de pickleball nécessitera un entretien régulier pour conserver son aspect et sa qualité de jeu. Veillez donc à choisir des matériaux adaptés au climat de votre région et faciles à entretenir. Il est également conseillé de prévoir un système de drainage efficace pour évacuer rapidement l’eau en cas de pluie et éviter la formation de flaques sur le terrain.

Assurer la sécurité autour du terrain

Pour garantir la sécurité des joueurs et limiter les risques d’accidents, il est recommandé de délimiter clairement les abords du terrain avec des barrières, des filets ou d’autres équipements appropriés. Ces dispositifs permettent non seulement de retenir les balles, mais aussi de protéger les spectateurs et de prévenir tout incident lié à la chute éventuelle d’un joueur hors du terrain.

La distance minimale entre les limites du terrain et les obstacles environnants doit être d’environ 3 mètres, comme mentionné précédemment.

Conclusion : Une installation bien pensée pour profiter pleinement du pickleball

Construire un terrain de pickleball dans son jardin nécessite une préparation minutieuse et une attention particulière aux différents aspects de cet aménagement : dimensions, emplacement, type de sol, revêtement, entretien et sécurité.

En tenant compte de ces éléments et en choisissant les matériaux adaptés à vos besoins, vous disposerez d’un terrain de jeu confortable et fonctionnel qui vous permettra de profiter pleinement du pickleball en famille ou entre amis.

françois ducerne auteur bar bisou

A propos de l’auteur, François Ducerne

En savoir plus sur l’auteur

François Ducerne est un ancien barman qui a travaillé dans de nombreux bar parisiens en tant que mixologue, il a donc des très bonnes connaissances des cocktails, des spiritueux et des alcools en général. Depuis, il a beaucoup voyagé dans le monde pour partagé sa passion des cocktails et de la gastronomie française.

En rentrant en France, il s’est lancé comme projet de créer de A à Z lui-même sa propre maison.

 

DÉCOUVREZ NOS AUTRES ARTICLES